fbpx

Quels sont les differents types de yoga ? 10 styles a la loupe

Vous êtes perdu parmi les différents types de yoga et ne savez pas lequel choisir ? C’est bien normal ! Le yoga est une pratique millénaire originaire d’Inde qui vise l’union et la libération par l’usage d’un certain nombre de techniques : méditation, respiration, nettoyages, postures. Son champ d’application est vaste, porté par de nombreux textes très anciens, mais aussi par des adaptations constantes à son époque. Désormais et depuis plus de 50 ans, c’est une discipline, à la fois physique, mentale, émotionnelle et philosophique, devenue particulièrement populaire en Occident, sous l’impulsion des États-Unis. À la pratique “traditionnelle” (si tant est qu’elle existe) se sont donc ajoutés des éléments propres à la culture occidentale et à la mondialisation. Cela a engendré une grande déclinaison de styles, parmi lesquels il peut être difficile de s’y retrouver dans les offres de cours de yoga ! Découvrez quels sont les différents types de yoga, en comprenant les spécificités propres à chacun.

Les différents types de yoga : 10 principaux styles à connaitre

Les 10 principaux styles de yoga présentés dans cet article sont les principaux courants à part entière selon moi. Ils comportent chacun des bienfaits et, éventuellement, des inconvénients. 

Pour autant, le yoga étant à la fois très populaire, mais aussi très concurrentiel, on voit fleurir de nombreuses formes hybrides ou très spécialisées de yoga. C’est le cas du yin yang yoga qui propose des cours de yoga combinant le yin yoga avec un yoga dynamique et qui peut avoir beaucoup de bienfaits. C’est aussi le cas du power yoga qui est plus ou moins une approche fitness de la pratique. Il peut parfaitement répondre à vos besoins et attentes, mais aussi amener à se questionner sur le fait qu’il s’agisse encore vraiment de yoga à partir du moment où ce n’est plus que l’aspect purement physique qui entre en jeu. Ce sujet est un vaste débat qu’on ne règlera pas ici.

Dans les styles de yoga dynamiques et/ou posturaux, vous ne trouverez pas non plus le yoga Bikram, également appelé Hot yoga, où l’on exécute une série de 26 postures dans une salle chauffée à 40°C. C’est un choix personnel de ma part de ne pas présenter ce style de yoga. Il est aujourd’hui très critiqué pour son aspect commercial, les condamnations pénales de son fondateur (notamment pour agressions sexuelles), mais aussi pour ses risques sur la santé.

En tout état de cause, en connaissant les principales caractéristiques des 10 styles présentés dans cet article, vous pourrez mieux comprendre ensuite les autres types de propositions, si elles vous intéressent.

Les différents types de yoga dynamiques ou posturaux

Le Hatha yoga

Le hatha yoga est la pratique du yoga la plus “traditionnelle” parvenue en Occident. C’est le style de yoga qui a donné naissance ensuite à tous les autres styles de yoga dynamiques et/ou posturaux.

Il signifie “yoga de la force” même si certaines interprétations symboliques parlent aussi de l’union du Soleil (ha) et de la Lune (ṭha). Le hatha yoga vise ainsi l’union entre toutes les dualités existantes, pour atteindre le Samadhi (l’état de conscience pure) par la réalisation de postures (asana) dans la discipline du souffle (pranayama) et la méditation (dhyana). Il est codifié au 15e siècle dans le texte sanskrit Haṭha Yoga Pradīpikā.

Les maitres yogis qui contribueront à son succès puis sa diffusion en Occident, comme Krishnamacharya puis ses deux plus célèbres élèves, se sont toutefois éloignés des fondamentaux de ce texte pour diffuser la pratique.

Aujourd’hui, un cours de Hatha yoga démarre généralement par un échauffement dynamique, puis se poursuit avec la réalisation d’un ensemble de postures plutôt statiques et soutenues suffisamment longtemps, combinées à des techniques de respiration (pranayama). Elle se termine enfin par une relaxation, en posture de Savasana.

C’est la pratique idéale pour débuter, car elle permet de bien ancrer et exécuter les postures et d’approfondir les autres piliers du yoga. Le rythme, plus lent, rend la pratique de ce yoga accessible à tous avec de nombreuses adaptations possibles.

L’Ashtanga yoga

L’Ashtanga Vinyasa yoga a été conçu par Pattabhi Jois, élève de Krishanamacharya, à Mysore. Il est très dynamique et basé sur une exécution fluide des postures avec une totale synchronisation entre mouvement et respiration.

La pratique se réalise toujours selon un enchainement d’une cinquantaine de postures identiques codifiée dans un système de séries. Il existe 6 séries au total, une série primaire et intermédiaire et quatre séries avancées. La pratique de l’ashtanga repose également sur :

  • le vinyasa, une transition dynamique où chaque respiration provoque un mouvement, qui lie toutes les postures entre elles, 
  • l’importance du prânâyâma (la respiration) pour ancrer la pratique, 
  • les bandhas (verrous) pour augmenter et faire circuler l’énergie (prâna), 
  • les dristhis (points de fixation du regard) pour favoriser la concentration et recentrer l’esprit.

C’est un style de yoga physiquement exigeant qui demande de la discipline, de l’engagement dans la pratique et de la rigueur. Il offre toutefois un cadre apportant force, souplesse et concentration et permet de progresser avec du temps et de la patience.

Le yoga Vinyasa

Le vinyasa est un type de yoga fluide et dynamique, dont les principes sont issus de l’ashtanga, mais qui s’affranchit du principe de séries toujours identiques en gardant celui de la fluidité des transitions.

Le terme “vinyasa” signifie en sanskrit la synchronisation du mouvement avec la respiration. Les salutations au soleil, où chaque posture est exécutée sur une inspiration ou une expiration, sont une forme de vinyasa. 

C’est un type de yoga qui privilégie la créativité et la fluidité dans l’enchainement des postures, qui ne sont pas soutenues très longtemps (entre 1 à 5 respirations). On peut presque parler d’exécution chorégraphiée des postures, comme une danse entre mouvement et souffle. 

Le vinyasa offre une très grande liberté au professeur de yoga dans la construction de ses séquences. Bien que dynamique par essence, il peut donc tout autant être doux et adapté aux débutants.

Le yoga Iyengar

BKS Iyengar est l’autre élève le plus célèbre de Krishnamacharya, ayant contribué, avec Pattabhi Jois, au développement et au succès du yoga dans le monde. Il a également codifié sa méthode d’enseignement, le yoga Iyengar, constitué de près de 200 asana et 14 pranayama. 

Ce style de yoga est basé sur un alignement très précis du corps dans chaque posture. On les enchaine dans un ordre précis avec l’aide d’accessoires, des briques, des chaises, des sangles, des cordes au mur, pour aider le corps à se maintenir dans le bon alignement recherché. Les techniques pédagogiques du yoga Iyengar sont souvent utilisées dans des cours de différents styles (comme le yoga vinyasa et le hatha yoga) si le professeur de yoga y est formé.

Le yoga Jivamukti

Fondé en 1984 par deux Américains (Sharon Ganon et David Life) c’est un type de yoga moderne et hybride. Il mélange des principes du Hatha yoga, avec une exécution des postures très proche de l’ashtanga et du vinyasa, tout en s’inspirant de la philosophie Jivamukti (qui signifie en sanskrit “libération de l’âme”). Elle repose sur 5 piliers : l’écriture (shastra), la dévotion (bhakti), la non-violence (ahimsa), la musique (nada) et la méditation (dhyana).

Les cours de yoga Jivamukti démarrent par des chants de mantra et se poursuivent avec une discussion autour d’un thème philosophique mensuel imposé par ses fondateurs. Puis on passe à la pratique des postures de manière très dynamique et en musique, avant de finir par une relaxation et un chant de mantra de fermeture. 

Le fly yoga

Appelé aussi Antigravity, yoga aérien, hamac yoga ou fyling yoga, le fly yoga est un style de yoga très récent, né d’abord dans les années 2000 aux États-Unis. Il consiste en l’exécution de postures de yoga et de fitness dans un hamac pour éviter les blessures et décompresser le dos et les articulations grâce au travail en suspension. 

Il est fondé en France par Florie Ravinet en 2008 qui élabore sa méthode en collaboration avec des kinés, ostéopathes et psychomotriciens. Elle allie les bienfaits et les enseignements du yoga traditionnel (notamment le hatha et le yoga Iyengar), du pilates et des arts aériens. La réalisation des postures en suspension facilite un travail en profondeur, avec moins de contrainte pour les articulations et le dos.

C’est une pratique ludique et esthétique, qui peut soulager aussi de nombreux maux, améliorer l’équilibre et la confiance en soi.

Les différents types de yoga doux et lents

Le Yin yoga

Le yin yoga est un yoga lent et introspectif par nature. Il est fondé dans les années 90 aux États-Unis par Paul et Suzee Grilley. C’est une pratique qui s’inspire de la médecine chinoise et du taoïsme, philosophie chinoise qui se base sur le principe du yin (l’immobilité, la douceur, le froid, l’obscur, la lenteur) et du yang (l’action, la chaleur, la force, la lumière, la rapidité) qui se retrouve en toutes choses et dont l’équilibre permet de suivre la voie du Tao. 

Le yin yoga consiste à rester de longues minutes immobiles dans des postures, quasi exclusivement réalisée au sol (il n’y a pas de postures debout) pour atteindre les tissus profonds et faire circuler l’énergie vitale via les réseaux des méridiens, utilisés en médecine chinoise. On peut le considérer doux, mais il apporte en réalité des sensations assez puissantes.

On peut retenir 3 principes majeurs dans cette pratique : 

  • viser la justesse des sensations et doser l’intensité (grâce à l’utilisation des supports) plutôt que s’attacher à la forme de la posture ;
  • rester dans l’immobilité et viser le total relâchement musculaire, pour atteindre les tissus profonds et plastiques du corps (fascias, tendons, ligaments, os) ;
  • tenir les postures suffisamment longtemps (de 3 à 15 minutes selon les postures).

C’est une pratique accessible à tous et complémentaire à des pratiques quotidiennes plus dynamiques (yang). Elle apporte plus d’équilibre, une meilleure souplesse profonde et la circulation des émotions.

Le yoga restauratif (ou restorative yoga)

Le Yoga restauratif est un type de yoga conçu sur la base du yoga Iyengar. Il a pour objectif de se restaurer, se détendre, reprendre des forces et se régénérer.

On y réalise peu de postures tenues 1 à 5 minutes avec l’aide de supports (couverture, coussins, bolster…). On s’installe dans les postures de façon à y être installé confortablement pour pouvoir s’y détendre et respirer profondément.

C’est une forme de yoga particulièrement adaptée lorsqu’on est fatigué, malade, indisposé ou qu’on cherche un temps de calme et de douceur.

Ce type de yoga est souvent assimilé au yin yoga, par l’utilisation des supports, la lenteur et la durée de tenue des postures. Mais les pratiques sont bien différentes entre ces deux styles. En yin yoga, on cherche un équilibre entre tension et compression (et donc la limite de l’inconfort) pour solliciter les tissus profonds. En restorative yoga, on cherche à s’installer dans un espace véritablement confortable pour se régénérer.

Le yoga Nidra

Le mot nidra signifie “sommeil” en sanskrit. La pratique du yoga nidra est un style de yoga non postural, qui vise à atteindre un état de conscience modifié dans une posture de relaxation confortable (généralement la posture de Savasana). Elle permet de travailler l’inconscient dans une forme de sommeil éveillé.

C’est Swami Satyananda Saraswati qui développe cette technique en Inde à partir de 1940, sur la base des textes anciens de la philosophie hindoue, les Upanishad.

Dans une séance de nidra, il n’y a rien à faire, seulement écouter la voix du professeur de yoga qui guide l’élève, dans une posture de relaxation confortable, à travers un voyage dans son corps et son inconscient. Cela se fait l’aide d’une procédure très spécifique, en plusieurs étapes, incluant éventuellement des résolutions positives (sankalpa) et des visualisations.

Les bienfaits du yoga nidra sur les troubles du sommeil, les troubles anxieux ainsi que les désirs de changement ou de créativité, sont très puissants. Les techniques du yoga nidra ont été reprise en Occident par d’autres disciplines bien connues comme la sophrologie et l’hypnothérapie.

Le style de yoga énergétique et spirituel : le yoga kundalini

Ce type de yoga provient du terme sanskrit Kundalini qui serait l’énergie créatrice et une force psychique spirituelle présente en chaque personne, représentée par un serpent lové au bas de la colonne vertébrale, dans le sacrum. La kundalini peut évoluer sur le nadis principal (un canal d’énergie) shushumna, situé le long de la colonne vertébrale et traversé par les 7 principaux chakra. Lorsque l’énergie de la kundalini monte et atteint le chakra coronal, l’éveil spirituel de la conscience du soi et de l’universel peut être atteint.

La pratique telle que diffusée aujourd’hui en Occident a été codifiée dans les années 1970 par Yogi Bhajan. Elle consiste à éveiller la conscience du soi et maîtriser cette énergie de la kundalini, grâce à la pratique de postures associées à des kriya (techniques de nettoyage) et de pranayama, ainsi qu’à la récitation de mantra.

J’espère que cette présentation des différents et principaux styles de yoga vous aidera à y voir plus clair. En comprenant les origines, mais aussi la méthodologie et les bienfaits de chacune de ses pratiques, vous pourrez vous orienter vers les différents types de yoga qui correspondent à vos besoins. 

Pour ma part, je propose des séances de vinyasa, de hatha et de yin, mais aussi de nidra et de méditation. Retrouvez-moi en ligne ou en studio pour pratiquer ensemble. Vous pouvez aussi tester les effets du yoga, de la méditation et des exercices de respiration sur votre conscience corporelle, avec ce programme gratuit de 21 joursLe conseil le plus important pour choisir le style qui vous convient est de tester par vous-même différents professeurs et différents types de yoga, car dans cette discipline, la pratique précède la théorie.

Programme gratuit

Développer ta conscience corporelle en 21 jours

21 jours de pratiques courtes et efficaces pour développer ta conscience corporelle, améliorer ta posture et reconnecter aux sensations de ton corps. 

Chaque jour, une vidéo ou un audio qui t’aidera à développer confiance et conscience de ton corps.